Connexion

Récupérer mon mot de passe

Derniers sujets
»  yo
Ven 11 Avr - 15:36 par jbmodesto81

» Présentation Eole12
Ven 7 Fév - 7:51 par jean-mi217

» Bonne année 2014
Ven 10 Jan - 17:21 par jbmodesto81

» Le Tchétchène
Mar 31 Déc - 14:38 par sLaVIk_sAN

» Guerre de clan Caracas
Jeu 26 Déc - 14:59 par sLaVIk_sAN

» Le retour de papa-lemonsoi
Sam 21 Déc - 6:56 par jean-mi217

» Vieilles Connaissances
Jeu 12 Déc - 9:51 par Lemonsoi

» La famille s'agrandit...
Mar 10 Déc - 11:10 par sLaVIk_sAN

» Les sorties
Lun 9 Sep - 18:00 par sLaVIk_sAN

» Annonce officielle...
Mer 28 Aoû - 11:55 par sLaVIk_sAN

» Commencement Youtube :)
Mar 27 Aoû - 9:14 par FiiRe-TiiMe

» La PS4 bientôt là...
Mar 27 Aoû - 6:51 par jean-mi217

» Problème PS3...
Mar 13 Aoû - 12:19 par sLaVIk_sAN

» Bon anniversaire Sacha...
Mar 6 Aoû - 7:56 par FiiRe-TiiMe

» Anniversaire
Jeu 30 Mai - 5:50 par sLaVIk_sAN


La loi HADOPI

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: La loi HADOPI

Message  sLaVIk_sAN le Lun 23 Mar - 17:56

Intéressant le point 7... j'ai pas trop le temps là je regarderai ça en détail plus tard.

_________________
avatar
sLaVIk_sAN
Admin

Nombre de messages : 2920
Age : 42
Localisation : Aix en Provence
Date d'inscription : 08/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://dragon-squad.monalliance.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: La loi HADOPI

Message  serbianboss14 le Mer 25 Mar - 10:54

oui, Chris!! Moi je Dis Chris Président de la France Smile tkt on te fera monter au pouvoir lol on fera un coud 'état Smile:p
avatar
serbianboss14

Nombre de messages : 2430
Age : 26
Localisation : Stains
Date d'inscription : 09/03/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La loi HADOPI

Message  serbianboss14 le Mer 25 Mar - 23:37

Jamais tu aura le président ..... ton coup d'état est un échec Razz mouhahahahahha
avatar
serbianboss14

Nombre de messages : 2430
Age : 26
Localisation : Stains
Date d'inscription : 09/03/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La loi HADOPI

Message  serbianboss14 le Jeu 26 Mar - 13:28

mdrr ta une bonne gardee lol moi je vote pour toi si tu fais une coalition et des choses bien avec la Serbie ^^ sinon nan :p mdrrr
avatar
serbianboss14

Nombre de messages : 2430
Age : 26
Localisation : Stains
Date d'inscription : 09/03/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La loi HADOPI

Message  serbianboss14 le Jeu 26 Mar - 21:21

hum hum et ou va tu trouvé des bombes nucléaires :p mdrr
avatar
serbianboss14

Nombre de messages : 2430
Age : 26
Localisation : Stains
Date d'inscription : 09/03/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La loi HADOPI

Message  serbianboss14 le Ven 27 Mar - 14:39

mdrrr WOW Chris on dois aller en Serbie ^^ on dois s'armé mdrr qui veut venir Smile
avatar
serbianboss14

Nombre de messages : 2430
Age : 26
Localisation : Stains
Date d'inscription : 09/03/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La loi HADOPI

Message  serbianboss14 le Ven 27 Mar - 16:22

lol c un fou celui laaaaa mdrrrr je comprendrais jamais les Humains mdrrr
avatar
serbianboss14

Nombre de messages : 2430
Age : 26
Localisation : Stains
Date d'inscription : 09/03/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La loi HADOPI

Message  damon le Mer 10 Juin - 17:27

Hadopi: le conseil constitutionnel rejette la coupure de connexion internet

La disposition la plus controversée de la loi Hadopi, le pouvoir de couper l'accès à internet en cas de téléchargements illégaux, dévolu à une autorité administrative spécialement créée, a été censurée mercredi par le Conseil constitutionnel.

Le Conseil constitutionnel a réduit mercredi à néant la portée de la loi Hadopi, en censurant la coupure d'accès internet par une autorité administrative en cas de téléchargement illégal, au grand dam de Nicolas Sarkozy, qui avait fait du texte une priorité.

Seuls les juges peuvent décréter une telle coupure d'abonnement, qui de fait, entrave le droit de communication inscrit dans la déclaration des droits de l'homme, ont tranché les sages du Palais Royal, donnant raison à un recours de l'opposition.

Ils ont aussi infligé un cinglant camouflet à l'exécutif, notamment à la ministre de la Culture Christine Albanel, qui avait bataillé pour le texte. Ni l'Elysée ni Matignon ne devaient réagir dans l'immédiat, laissant ce soin à la ministre.

Adoptée définitivement le 13 mai, au bout d'un processus long et heurté, la loi crée une "haute autorité pour la diffusion des oeuvres et la protection des droits sur internet" (Hadopi).

Le 9 avril, les députés PS avaient créé une énorme surprise en le rejetant à main levée, par 21 voix contre 15, après s'être assurés d'une provisoire supériorité numérique à l'Assemblée.

Cette autorité administrative était dotée d'un pouvoir d'avertissement contre les "pirates" et d'un pouvoir de sanction (suspension de l'abonnement), une "riposte graduée".

Le premier pouvoir a été préservé par le Conseil, le second a été jugé inconstitutionnel.

En effet, selon les sages, vu son développement, Internet participe désormais "à la vie démocratique et à l'expression des idées et des opinions". En conséquence, "la liberté d'accéder à ces services de communication au public en ligne" ne saurait être restreinte que sur décision de justice.

Cette position est la même que celle qu'avaient exprimée les députés européens: par 407 voix contre 57 et 10 abstentions, ils avaient estimé le 6 mai que les droits fondamentaux des internautes ne pouvaient être restreints "sans décision préalable des autorités judiciaires".

Mme Albanel au contraire avait considéré que l'accès à internet ne pouvait pas "être considéré comme un droit fondamental".

Autre motif retenu par le Conseil constitutionnel: la loi censurée méconnaît la présomption d'innocence puisqu'elle prévoit de sanctionner le titulaire du contrat d'abonnement à internet. Il revenait à ce dernier de prouver qu'il n'était pas l'auteur des téléchargements illégaux. Ce renversement de la charge de la preuve est inconstitutionnel, a décrété le haut Conseil.

Le parlement a adopté définitivement mercredi le projet de loi sur internet qui prévoit de suspendre l'accès internet pour sanctionner le téléchargement illégal, après un ultime vote du Sénat.

Cette censure - sans doute la plus importante depuis l'arrivée de Nicolas Sarkozy à l'Elysée - a suscité une pluie de réaction politiques, le PS se réjouissant de l'abandon d'une disposition qu'il jugeait liberticide.

Le 9 avril, les députés PS avaient créé une énorme surprise en le rejetant à main levée, par 21 voix contre 15, après s'être assurés d'une provisoire supériorité numérique à l'Assemblée. Le gouvernement l'avait rapidement fait réinscrire, traduisant la priorité qu'en avait faite le président.

Le milieu artistique - chanteurs, acteurs, cinéastes... - souvent considéré à gauche, s'était déchiré sur la pertinence de sanctions contre les téléchargements illégaux violant les droits d'auteur.

Dominique Rousseau, professeur de droit constitutionnel, a qualifié de "très importante" la décision: "le conseil reconnaît pour la première fois explicitement que la liberté d'accéder à internet fait partie de la liberté d'expression".

"Par ailleurs, le président Sarkozy avait cru pouvoir passer outre le vote du Parlement européen, le Conseil constitutionnel en sanctionnant la loi Hadopi sur cette disposition-là, renforce en quelque sorte le rôle du Parlement européen," ajoute-t-il.

"C'est la censure la plus sévère depuis une bonne dizaine d'années", dit l'universitaire.

_________________
C'est comme un paquet chips, crountch crountch !!

avatar
damon

Nombre de messages : 897
Age : 30
Date d'inscription : 16/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La loi HADOPI

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum